Comment Gérer la Critique comme un Pro

by | Nov 17, 2021 | Podcast | 0 comments

Comme tout le monde, personne n’aime la critique. Cela commence dès notre plus jeune âge d’ailleurs dans notre éducation, à l’école au travers d’une parole maladroite d’un prof ou bien à la récrée, là où les enfants peuvent se montrer impitoyables entre eux.

Parfois, cela nous blesse quelques heures, voir quelques jours et dans les pires cas, elles nous traumatiser pour des années allant même nous empêcher de nous réaliser.

Rarement facile à entendre et à accepter, la critique est perçue de façon très différente selon la personnalité et la sensibilité de chacun, de plus elle sera reçue plus ou moins bien selon notre interlocuteur et le contexte. Elle est douloureuse et reste bien plus longtemps gravée en nous qu’un compliment malheureusement, allant jusqu’à parfois gâcher une journée sans accroc jusque-là.

Personne n’est parfait, pourtant dans certaines situations la critique constructive et je précise constructive et non destructive, permet de progresser et de s’améliorer, de pouvoir prendre du recul sur un comportement, que ça soit dans la sphère professionnelle ou privée.

À moins de ne rien faire, de ne rien dire et de ne rien tenter, vous serez forcément critiqué, à tort ou à raison. J’aime beaucoup la citation d’Éléonore Roosevelt qui disait « Fais ce que tu crois juste selon ton cœur, car on te critiquera de toute façon. » Et c’est malheureusement vrai, peu importe ce que vous ferez, vous serez jugé et critique.

En revanche, il y a une certitude, on ne gère pas tous les critiques de la même façon, et certains sont beaucoup plus habiles que d’autres dans cet exercice. Alors comment faire pour transformer la critique et le jugement négatif en quelque chose de positif, c’est ce que nous allons voir tout de suite au travers de 5 astuces.

« Pour éviter la critique, ne dites rien, ne faites rien, ne soyez rien. » Aristote

Écoutez avec attention

Souvent notre premier réflexe lorsqu’on reçoit une critique est de se braquer totalement et de se défendre. C’est un sentiment naturel, on se sent attaqué alors on répond, soit par l’attaque soit par la fuite.

Le premier pas pour tirer profit d’une critique est d’y être ouvert. Évidemment c’est toujours plus facile à dire qu’à faire, mais écoutez activement ce qui est dit permet de ne pas tirer de conclusion hâtive et se donner le temps d’absorber l’information. Bien entendu je parle toujours dans le contexte où une remarque se veut constructive.

Même, avec la meilleure volonté du monde, parfois nos interlocuteurs, manque de tact, mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle est destinée à nous blesser, surtout si la personne cherche à vous aider. N’hésitez pas à les faire reformuler pour être sûr d’avoir bien compris, prenez note des remarques et voyez-les comme des pistes d’évolutions.

Si une critique n’est pas fondée, ignorez là complètement ou bien demandez à la personne qui l’a formulée de s’expliquer plus clairement.

 

Différencier la bonne et la mauvaise critique

C’est primordial de faire la différence entre une critique constructive et une critique destinée à vous blesser.
La première concerne un comportement qui vous est reproché et non vous en tant que personne. La critique constructive a pour objectif de vous aider à progresser et à vous développer. Pour la seconde, essayer de comprendre quelles sont les intentions cachées de votre interlocuteur, et si cette personne est bien placée pour vous juger.

Si vous sentez que le but de votre interlocuteur est de vous nuire, n’hésitez pas à lui dire et à passer votre chemin, vous n’avez pas de temps à perdre avec les gens comme ça. Les personnes toxiques sont déjà trop nombreuses dans notre quotidien, et on sait à quel point des remarques déplacées peuvent être blessantes.

Soyez fier de vous, de ce que vous faites, c’est normal d’avoir des émotions. Dites-vous que les personnes nuisibles ce n’est pas vous qu’elle vise, car au travers de leurs remarques ils se jugent eux-mêmes, mais préfèrent ne pas le reconnaître. C’est pour cela qu’il passe leur temps à accuser les autres.

 

Ayez de la gratitude

Toujours facile à dire n’est-ce pas ? Pourtant les personnes qui nous font des remarques le font pour nous aider, même si parfois c’est fait de façon très maladroite voir inadaptée, mais oui elles cherchent à nous aider.

Non seulement une critique constructive est toujours très intéressante à prendre, mais en plus de ça notre interlocuteur prend du temps pour nous proposer une nouvelle piste de réflexion.

La gratitude est aussi un bon moyen de nouer une relation saine, ne pas garder d’amertume et d’avancer.

Souriez et remercier ça sera un raccourci positif vers votre épanouissement.

 

Réfléchissez à la suite

Une fois qu’on a reçu une remarque ou une critique constructive, que ça vienne d’un supérieur au boulot ou d’un proche, il est temps de passer à la suite. Mais quand je dis « à la suite », c’est surtout pour réfléchir à ce qu’on va faire de cette remarque. Soit on la balaie d’un revers d’une main par orgueil ou égocentrisme, soit on s’en sert pour progresser.

Bien entendu c’est le second choix qui nous intéresse ici. Posez-vous la question suivante : qu’est-ce que je peux faire pour m’améliorer ?
Rien de tel que de prendre ce bon vieux duo d’une feuille de papier et d’un crayon pour commencer à y écrire les idées qui vous viennent à l’esprit, faites un genre de brainstorming pour avoir le maximum de possibilités et si vous bloquez vous pouvez aussi consulter votre entourage.

Une fois que vous avez trié ce qui est intéressant, mettez en place votre plan d’action pour atteindre votre objectif.

Comme on dit, Rome ne s’est pas faite en 1 jour, changer une habitude prendra du temps et il faudra sans doute vous montrer patient et discipliné pour atteindre votre but.

 

Faites preuve d’autocompassion

Malheureusement personne n’est parfait, ni vous, ni moi, et pourtant nous ne faisons tous de notre mieux.

Ce n’est jamais agréable de recevoir une critique, personnellement j’ai tendance à prendre les choses trop à cœur et à m’en vouloir de ne pas avoir être meilleur.
Ce qui est quand même l’un des pires comportements qu’on puisse avoir envers soi.

Non seulement, il y a l’amertume du jugement de l’autre, mais en plus de cela on en rajoute une couche en se dénigrant, et souvent avec des mots très durs du style « tu es nul, tu ne sers à rien, c’est toujours pareil » bref, si vous aussi vous vous sentez concerné, faites-vous un cadeau s’il vous plaît, lâchez-vous la grappe !

Est-ce que vous auriez ce genre de discours vis-à-vis de votre meilleur(e) ami(e) ? Non évidemment ! Vous auriez la volonté de l’aider, de lui faire comprendre que ça arrive, que ce n’est pas si grave et que ça ne fait pas d’elle ou lui une mauvaise personne, bien au contraire.

Alors, faites la même chose pour vous-même, développez davantage de bienveillance, voyez le côté positif de la situation et profitez-en pour vous booster et affronter un nouveau défi.

 

Résumé

 

  • Écoutez avec attention
  • Différencier la bonne et la mauvaise critique
  • Ayez de la gratitude
  • Réfléchissez à la suite
  • Faites preuve d’autocompassion

 

Le mot de la fin

La bonne nouvelle, peu importe la ou les méthodes que vous utiliserez pour affronter la critique, tout le monde est équipé naturellement pour y faire face et la gérer.
Bien entendu les points évoqués sont des pistes de réflexion et non une liste exhaustive et je vous invite à explorer d’autres voies, comme booster sa confiance en soi, apprendre à construire son estime ou bien encore travailler sa répartie.

Il n’y a pas de meilleure méthode, mais simplement celle que vous déterminerez qui vous convient le mieux.

 

 

Articles qui peuvent vous intéresser :

Le Moment Parfait N’existe Pas

Le Moment Parfait N’existe Pas

Pourquoi attend t-on ce fameux moment où toutes les étoiles seront alignées ? Et s’il n’existait tout simplement pas, que feriez-vous ?

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *