Qu’est-ce que la Motivation ? Comment Être et Rester Motivé

by | Mai 4, 2021 | Podcast | 0 comments

Qu’est-ce que la motivation ?

 

Dans le monde du développement personnel, la motivation est sans doute l’un des sujets qui reviennent le plus souvent. Pourtant, il est très souvent mal interprété et mal utilisé.

D’ailleurs, nous utilisons tous à tort le terme de motivation dans notre vie quotidienne, le confondant principalement avec la volonté ou la détermination.

Pendant des années, j’ai fait l’erreur de penser que je ne pouvais pas avancer dans mes projets parce que je ne me sentais pas du tout motivé pour le faire. De plus, je pensais que ce manque de motivation était dû à une certaine paresse et que mon manque de clarté dans mes objectifs me bloquait définitivement.

Cependant, en faisant des recherches sur le vaste sujet qu’est la motivation, j’ai compris une chose fondamentale, elle se confond avec l’énergie initiale et le moteur pour agir.

Beaucoup d’entre nous pensent que nous devons être motivés pour accomplir une tâche spécifique. En effet, nous partons du principe que « lorsque je serai motivé, je ferai mon sport ou bien je ferai mes devoirs, je ferai le ménage, etc. ».
Finalement, deux mois se sont écoulés et nous n’avons toujours pas fait notre séance d’entraînement. À ce moment, on se maudit de ne pas avoir trouvé suffisamment de motivation pour avancer alors que d’autres le font.

C’est là tout le problème, comme je l’ai dit précédemment, la motivation n’est pas le carburant qui nous permet de commencer un projet, mais c’est le moteur qui va alimenter notre détermination.

Cet article a pour but de vous donner les clés pour comprendre ce qu’est la motivation, et pourquoi jusqu’à présent rien n’a réussi à vous motiver.

 

Définition et origines

La définition de la motivation la plus basique du dictionnaire est : l’enthousiasme pour faire quelque chose.
Il est intéressant de noter que nous parlons ici d’un sentiment. Il existe une notion de désir d’agir pour atteindre un objectif spécifique.

Par ailleurs, c’est souvent l’un des reproches les plus courants que font les profs aux élèves durant leur scolarité, leur manque de motivation.

L’origine du mot est française, il vient du latin « motivus » qui signifie mouvement, et est dérivé du mot « motif ».

En résumé, nous pouvons conclure que la motivation est la raison qui nous met en mouvement.
C’est toute la subtilité dont je parlais dans l’introduction ; à ce stade, nous pensons à tort que c’est le carburant qui alimente nos actions alors que c’est le moteur qui va nous pousser à atteindre notre destination.

Je reviendrai plus en détail dans la dernière partie de cet article pour vous expliquer comment alimenter ce moteur et vous rendre inarrêtable. Cependant, je vais d’abord aborder les mécanismes de la motivation.

 

Les différentes formes de motivation

Les recherches et études sur la motivation sont très nombreuses depuis les années 1940. D’abord avec la théorie de la hiérarchie des besoins à travers la célèbre pyramide d’Abraham Maslow. Puis elles se sont intensifiées au cours des trente dernières années.
Parmi les principales théories qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement de la motivation figure la théorie de l’autodétermination créée par Edward Deci et Richard Ryan, deux professeurs de psychologie de l’Université de Rochester.
Le modèle qu’ils ont créé est basé sur trois formes de motivation, que je détaillerai plus loin : l’amotivation, la motivation extrinsèque et la motivation intrinsèque.

 

Amotivation

C’est simplement le manque total d’intérêt et de motivation pour une activité. En somme quand il n’y a absolument aucune motivation présente à une tâche spécifique.

 

La motivation extrinsèque

Il s’agit du type de motivation généré par des sources externes, telles que l’argent, la célébrité, ou pour éviter une sanction, comme faire un devoir qui ne nous intéresse pas pour esquiver une mauvaise note.
Dans les années 1970, Edward Deci a démontré pour la première fois que les individus qui sont récompensés pour une tâche sont globalement moins motivés que ceux qui ne le sont pas.
Ces résultats étonnants à l’époque allaient à l’encontre du principe même de l’approche du bâton et de la carotte qui est encore largement utilisée dans notre société aujourd’hui.

Il ne s’agit pas de se mentir. Les effets sont indéniables à court terme ; nous avons tous été motivés par des récompenses dans notre vie. Cependant, cette approche a montré ses limites, car elle ne permet pas de maintenir un haut niveau d’engagement dans des activités à long terme, surtout quand ce sont des situations qui demandent des efforts.

 

La motivation intrinsèque

C’est une motivation qui vient de l’individu même, de la satisfaction et de l’intérêt qu’il ressent envers une activité.
Elle ne recherche pas le besoin d’une récompense autre que le plaisir de la tâche à accomplir.
C’est très souvent le cas lorsque l’on est passionné par une tâche spécifique. Mark Twain disait à ce propos : « Trouvez un travail que vous aimez faire, et vous n’aurez jamais à travailler un seul jour dans votre vie. »

 

Les trois piliers de la motivation intrinsèque

Dans leur théorie de l’autodétermination, Deci et Ryan ont mis en évidence trois besoins essentiels pour une motivation intrinsèque optimale.

 

Le besoin d’autonomie

L’autonomie correspond au sentiment d’être à l’origine de ses propres choix et décisions. L’individu agit selon ses propres règles et n’est pas soumis à la contrainte d’éléments extérieurs. Par exemple, vous êtes passionné de piano, vous décidez d’y consacrer du temps et de vous entraîner uniquement pour vous, sur votre temps libre.

 

Le besoin de compétence

Le besoin de compétence est le sentiment qu’une personne peut avoir lorsqu’elle agit efficacement avec son environnement. C’est à ce moment-là qu’elle peut utiliser ses capacités et améliorer son contrôle.

 

Le besoin de lien social

L’être humain est un animal social, ce qui correspond au besoin de se sentir connecté aux autres. Ce sentiment d’appartenance se manifeste facilement dans les sports d’équipe, où chaque membre veut gagner pour une cause commune. Bien sûr, on le retrouve aussi dans certaines entreprises.

 

Différentes façons de cultiver la motivation intrinsèque :

  • Avoir un objectif élevé
  • Partager avec les autres
  • Rester curieux et ouvert d’espri
  • Se remettre en question
  • Encourager
  • S’amuser
  • Continuer à apprendre
  • Enseigner ce que l’on sait
  • Obtenir un retour constructif
  • Fixez un objectif plus ambitieux
  • Mesurez vos progrès

 

Comment rester motivé : Motivation et volonté

Quelle est la différence entre la volonté et la motivation ? La volonté est liée au cerveau, et la motivation est associée à l’état d’esprit.

Essayons d’y voir plus clair. Prenons l’exemple d’une personne qui souhaite perdre du poids.

Dans notre exemple, la volonté va ressembler à « Je veux perdre mes kilos en trop, donc je mets en place des actions pour réussir » (sport, régime, par exemple).

La motivation ressemblera alors à « Je veux perdre du poids, car je me sentirai mieux et je serai fier de moi. »

En résumé, la motivation est une envie, alors que la volonté consiste à se forcer à faire quelque chose. La volonté est la notion de maîtrise de soi indépendamment de la raison. Néanmoins, on peut considérer que la motivation fait partie de la volonté.

Pour rester motivé sur le long terme et vous fixer de grands objectifs, vous ne pouvez pas compter uniquement sur la motivation, car dès que votre énergie baisse, vous n’agirez plus.
Cependant, vous serez capable d’agir en utilisant votre volonté même si vous n’êtes pas motivé pour le faire, et c’est là le secret !

Votre volonté d’agir est le meilleur moyen de vous motiver, alors n’attendez pas d’être inspiré pour agir. C’est en agissant que vous générerez le désir.
En d’autres termes, si vous voulez rester motivé, choisissez la volonté et concentrez-vous sur le processus lui-même plutôt que sur le résultat.

 

Conclusion :

La motivation est un allié puissant avec ses qualités et ses défauts. C’est ce que j’ai voulu vous démontrer au cours de cet article.

Je trouve que l’on parle de manière trop imprécise de la motivation ou de l’importance d’être motivé pour réussir alors qu’au final, on la confond avec la volonté.

Pendant des années, je me suis laissé prendre au piège du manque de motivation, qui me donnait une excellente excuse pour ne pas agir. Ce n’est que plus tard que j’ai enfin compris que le déclic se produit dans l’action.

En bref, si vous voulez être motivé : passez à l’action pour une activité qui a du sens pour vous.

 

Articles qui peuvent vous intéresser :

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *